Notice état avions

Pour saisir une anomalie technique

  1. Sélectionnez l'avion concerné ;
  2. En partie "Sujet du message", choisissez un titre court et le plus explicite possible. Typiquement : le nom du système, suivi en un ou deux mots du symptôme principal ;
  3. En partie "Message", complétez votre description en donnant le détail des circonstances si elles peuvent être significatives.

Attention, il ne s'agit pas de faire un diagnostic de panne, mais seulement de décrire le plus factuellement possible ce que vous avez constaté.

Exemple
Avant mise en route, pompe électrique sur ON (que l'on entend tourner), la pression d'essence reste à zéro.
Une fois le moteur démarré, pression d'essence normale.
Ne pas écrire en titre "Pompe électrique en panne" mais "Indication pression essence douteuse". Puis préciser en message que ça se produit seulement avant mise en route.

Réponse du responsable du suivi technique

  1. Si nécessaire, il contacte le pilote pour avoir des précisions et reformule le titre de l'anomalie.
  2. Il ajoute à la fin du titre de l'anomalie l'une des étiquettes suivantes :
    - "=OK VOL" : anomalie prise en compte pour suivi, pas de restriction ;
    - "=ATTENTION" : vol possible avec restriction (par exemple, pas de VFR de nuit) ;
    - "=NOGO" : interdiction de vol ;
    - "=FAIT" : anomalie réparée par la maintenance.
  3. Il ajoute un message composé :
    - d'une recopie de l'étiquette qu'il vient d'affecter au titre (afin d'en conserver l'historique) ;
    - puis de détails éventuels explicitant cette étiquette (conséquences opérationnelles, précautions à prendre, recherche complémentaire de panne à mener, échéance de réparation, etc.).

 

< Retour état avions